Raphael, les dernières années, au musée du Louvre et au Musée du Prado

En fouillant le net, à la recherche d’informations sur l’exposition Raphael, les dernières années, qui comportait de nombreux portraits, je suis tombé sur le site du Musée du Prado.

En effet, cette exposition était organisée conjointement par Le Musée du Louvre et le Musée du Prado, musée célèbre de la ville de Madrid en Espagne.

Si le site du Louvre est plutôt concis à propos de cette exposition (un petit texte en résume le contenu, mais rien de plus), le site du Prado est bien plus intéressant.

Il offre en effet plus de contenu.

L’interface du site du Musée National de Madrid est assez épuré, avec des couleurs entre le gris et le blanc, permettant de mettre vraiment en valeur le contenu, et surtout les œuvres qui par leu couleur ressortent beaucoup plus sur ce fond neutre.

Un onglet permet d’accéder à  un historique des expositions, c’est ainsi que l’on peut accéder au contenu sur l’exposition sur Raphaël. La, plusieurs éléments nous sont proposés : des vidéos, du contenu plus ancré sur l’exposition, un texte sur Raphaël à Rome, un onglet « relation Works », le catalogue, des activités autour de l’exposition et enfin une vue d’ensemble.

Il faut noter que le site est en espagnol, traduisible en anglais. Concernant la préparation de la visite, d’autres langues sont disponibles, mais ce n’est pas ce qui nous intéresse. Revenons donc à notre exposition. Le premier onglet, l’onglet vidéo, donne accès à vidéos autour de l’exposition :

– une vidéo assez générale sur l’exposition, commentée par Miguel Falomir, le directeur du département des peintures italiennes et françaises

– une vidéo de présentation de l’exposition par Paul Joannides, le commissaire de l’exposition

– une autre vidéo de présentation de l’exposition par Tom henry, un autre commissaire de cette exposition.

Ces trois vidéos sont bien sur en espagnol, sous titré espagnol.

La réside un inconvénient : pour ceux qui sont familiers avec l’espagnol, aucun de soucis, d’autant plus que les sous titres aident à comprendre malgré les accents régionaux des intervenants. En revanche, il est regrettable qu’une version en anglais ne soit pas disponible, ou au moins un sous-titrage en anglais. Il est certain que dans la situation actuelle, une immense partie du public ne peut comprendre et donc utiliser ces vidéos.

Passons maintenant à l’onglet « Exposition ». Il se décline ensuite en plusieurs pages, sur plusieurs thématiques : Autel peints, Vierge et Sainte famille grand format, Vierge et Sainte famille petit format, Giulio Romano, Portraits et enfin la Transfiguration.

A chaque page, un petit texte développe un peu cette thématique, sans toute fois expliquer de nombreuses choses.

L’onglet catalogue permet d’acheter le catalogue de l’exposition.

Ca n’a pas de lien direct avec notre sujet, mais il faut savoir que le site du Prado comporte une Encyclopédie en ligne, chose bien utile !

Pour la même exposition, sur le site du Louvre, nous trouvons également des vidéos, mais bien moins de contenu quant a l’exposition elle même, ce qui est bien regrettable.

M.S.G.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s