Analyse du blog d’Elsa Tevel

   Le blog d’Elsa TEVEL, est dans notre cas l’exemple type de l’effet serendipity. En effet c’est une ballade impromptue sur le Net, à partir d’un lien contenu dans un message publicitaire qu’une  galerie m’avait envoyé, qui m’a amenée sur ce blog, où j’ai découvert une petite chronique en rapport avec notre thème du portrait Renaissance à Florence.

   Notons au passage que ce blog est abrité par la plateforme d’hébergement de blogs  OverBlog, autre hébergeur assez populaire, offrant une interface simple et ne nécessitant pas de connaissances techniques préalables,  de création et de gestion des blogs pour les internautes. L’hébergement de base est gratuit, mais il existe aussi un service payant plus avancé, comme sur la plupart de ces plateformes, qui sert à la financer, en plus des revenus de la publicité. Un service original permet au blogueur, s’il le souhaite, de partager les revenus de la publicité avec la plateforme.

   Elsa Tevel  est sculpteur, et elle a créé ce blog en 2010 pour montrer ses œuvres, mais elle le fait sans ostentation et avec humour, par albums thématiques.  A côté de la présentation de ses propres créations, Elsa écrit de petites chroniques, le plus souvent  en rapport avec l’actualité des expositions et rétrospectives de grands artistes, avec une préférence pour la sculpture, mais pas uniquement, en majorité sur la période contemporaine mais avec des exceptions. Ses chroniques peuvent également évoquer un thème sur lequel elle travaille elle-même, comme par exemple les deux ensembles  Le jeu d’échec dans la littérature et Le jeu d’échec dans l’art, qui sont vraisemblablement le fruit de ses recherches précédant sa série Les pièces d’Echecs.

   Parmi la quarantaine de sujets proposés, Quattrocento attire mon regard : en cliquant, je m’aperçois qu’il s’agit d’un sujet encore plus précis, puisque le titre des  seize billets de ce thème est en fait Portraits : le Quattrocento, voilà qui est intéressant pour notre sujet du portrait Renaissance florentin!

capture 2 écran Elsa tevel

Blog d’Elsa Tevel, article sur le Quattrocento

   En partant de La Dame à l’Hermine de Léonard de Vinci, portrait de Cecilia Gallerani, qu’elle suit dans diverses expositions, Elsa Tevel en profite pour nous donner un aperçu du portrait au Quattrocento, au gré de ses coups de cœur. Chaque billet se concentre sur un thème, monographique comme par exemple celui sur les portraits de Botticelli, ou thématique comme le double portrait, le portrait de profil ou bien encore le portrait sculpté. Chaque billet est court, ciblé, avec un texte n’excédant pas quinze lignes, le plus souvent seulement quatre ou cinq, ou une citation, et quelques images. C’est surtout la juxtaposition de ces images d’œuvres dispersées de par le monde qui est intéressante, une illustration du musée imaginaire cher à Malraux, dans une subjectivité totalement assumée et affichée dès la page d’accueil du blog.

   Les images sont légendées, les liens sur les sites de musées ou d’expositions sont présents, les textes bien que succincts sont justes : une promenade agréable, qui a le mérite de m’avoir fait découvrir quelques œuvres que je ne connaissais pas, et que je recommande donc !

   A.C.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s