Les médailles de la Renaissance italienne

« Les médailles de la Renaissance italienne » est un article d’Adrien Blanchet, publié dans le Journal des savants datant de février 1931. Cet article est consultable sur Persée qui est un portail de revues scientifiques francophones en sciences humaines et sociales. Il est en accès libre et son interface est clarifiée par les différentes couleurs pour chacun des espaces, tels que ‘’Revues scientifiques’’, ‘’Publications & séries’’ et ‘’Espace personnel’’. Persée a été créé par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et mis en ligne en 2005.

En tapant « médaille Renaissance Florence » dans le moteur de recherche de Persée, à la deuxième page, on trouve l’article d’Adrien Blanchet. Cet article est donc numérisé à partir du Journal des savants. On trouve ainsi la fin de l’article précédent et le début de l’article suivant qui sont numérisés sur les mêmes pages. On peut également le télécharger en intégral au format pdf. De plus, sur le côté gauche, on trouve, en menu déroulant, différentes rubriques qui nous proposent parfois le plan de l’article, les illustrations, un résumé et les mots clés qui s’y réfèrent.

L’article d’Adrien Blanchet commence par une référence bibliographique dont se sert l’auteur pour introduire son article sur les médailles italiennes. En effet, George Francis Hill est l’auteur du Corpus des médailles italiennes de la Renaissance avant Cellini datant de 1930. Cet article est donc un compte-rendu des écrits outre-manche.

Pisanello (1395-1455) est considéré comme celui qui a créé l’art de la médaille à la Renaissance, même s’il s’est évidemment inspiré des médailles antiques et des sceaux contemporains. Adrien Blanchet raconte ensuite les influences qu’a subies Pisanello dans ses diverses pérégrinations à travers les grandes cours d’Italie comme Venise, Ferrare, Mantoue, Rome, Milan et Naples. Il précise aussi le nombre de médailles faites par Pisanello qui s’élève à 26 et il rappelle que sa première médaille est celle du basileus (roi) Jean VIII Paléologue faite entre février 1438 et janvier 1439.

L’auteur se pose ensuite des questions sur les revers de certaines médailles de Pisanello, comme par exemple celle de Leonello d’Este, marquis de Ferrare, qui présente une tête à trois visages d’enfants, interprétée comme la Prudence.

Pisanello, Leonello d'Este, v. 1441, plomb, D.7cm, collection privée

Adrien Blanchet continue son article en parlant des contemporains de Pisanello avec par exemple Sperandio de Mantoue (1425 ?-1505 ?) qui a laissé une cinquantaine de médailles. De plus, il rappelle que l’iconographie des médailles et des pièces était souvent reprise pour d’autres productions, même à l’étranger, à l’exemple de la tapisserie, et surtout qu’elle fut introduite dans les manuels d’iconographie à l’intention des artistes tels les Emblemata d’Andrea Alciato (1492-1550). Ces médailles ont également servi de comparaison pour comprendre l’iconographie d’œuvres dont le sens était controversé. Dans la suite de l’article, l’auteur évoque d’autres médailleurs et notamment Niccolò Fiorentino (1418-1506) qui – comme il le précise – a exécuté des médailles du roi Charles VIII et de personnages importants de la cour de France. Il finit son article en faisant l’éloge du travail de George Francis Hill sur les médailles de la Renaissance italienne.

Persée est un portail très intéressant et important avec 113 collections de revues numérisées. Il a également élargi son champ de ressources avec des publications universitaires ou institutionnelles, comme des actes de colloques, des thèses éditées, des anthologies, etc… On peut donc trouver les publications de l’Ecole française de Rome, de la Maison de l’Orient Méditerranéen, les Collections numériques de la Sorbonne et les Annuaires de l’EPHE. De plus, les mots clés de notre recherche sont surlignés en différentes couleurs dans les articles numérisés. Cela nous permet donc de voir rapidement si l’article consulté nous intéresse ou pas.

F.B.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s